Poltergeist et la malédiction qui continue de hanter ce film ?


Publié le 24/05/2015


La réalité qui se cache derrière la fiction de ce film est tout aussi terrifiante du fait des nombreux drames qui se sont produits pendant et en dehors des moments de tournages.
 
Il s’agit du film culte d’épouvante le plus effrayant des années quatre-vingt. Il revient le 24 juin en France au cinéma avec un remake encore plus étonnant.

Poltergeist X-Files
Heather O'Rourke est décédée à l'âge de 12 ans

Un film basé sur des faits réels ?
 
Le scénario du film est vaguement basé sur un événement qui se serait produit dans une maison à Long Island, New York, où la famille Hermann aurait été en proie à un Poltergeist extrêmement puissant.
 
Entre février et mars 1958, les capsules et couvercles sautaient inexplicablement ainsi que les décorations de la maison. Une lourde étagère est mystérieusement tombée et un objet représentant la Vierge Marie aurait volait puis heurté un miroir.
 
Un officier de police qui s’était déplacé sur les lieux pour mener son enquête a presque été frappé par un globe volant et un photographe de presse britannique qui couvrait cette affaire a vu ses flashs décoller d’une table.
 
Un prêtre a été contacté et des représentants de toutes sortes de religions ont mené des rituels sur la pelouse de cette fameuse maison, mais les évènements continuaient de se produire sans arrêt.
 
Les experts ont confirmé que la maison était saine et les pompiers ont même vérifié les niveaux d'eau d’vieux puits ainsi que les équipements mis en place dans le sous-sol et ont confirmé qu'il n'y avait pas de vibrations terrestres.
 
Puis, soudain, aussi vite qu'elle avait commencé, la hantise s’arrêta.
 
La famille, qui avait déménagé peu de temps après, était quasiment certaine que les événements étaient liés à un ancien site d'enfouissement amérindien situé près de leur maison, hypothèse très présente dans le film de Spielberg.

La grande soeur, Dominique Dunne, a été assassiné dans la vie réelle

L'acteur amérindien, Will Sampson, est également décédé après le tournage

Quand la fiction rattrape fatalement la réalité
 
Le plus effrayant est ce qui a suivi la diffusion de ce film des mois et années après sa sortie.
 
Au point que le film «  Poltergiest » a reçu le titre de la production cinématographique la plus maudite de tous les temps.
 
Quelques semaines après la sortie du film, Dominique Dunne, qui a joué le rôle de la grande sœur de Carol Anne Dana, a été étranglée par son petit ami en dehors de sa maison de West Hollywood. Elle est décédée quelques jours plus tard à l'hôpital.
 
L’acteur Julian Beck, 60 ans, qui a joué le rôle du prédicateur Henry Kane dans le deuxième film, est décédé d'un cancer de l'estomac un an après la sortie du premier « Poltergeist » et Will Sampson, qui avait le rôle d'un chaman amérindien, est mort en 1987 après avoir subi une greffe.

 
Quant à l’acteur Lou Perryman, il a été tué en 2009, lorsqu’un ex-détenu l’a attaqué avec une hache à son domicile à Austin au Texas.
 
L’auteur James Kahn, qui a rédigé un livre en complément du film, a déclaré que quelques secondes après avoir écrit la ligne « Une lumière a déchiré le ciel », son immeuble a été frappé par la foudre et tous les jeux d'arcade présents dans le salon se sont mis à fonctionner tout seuls.
 
Mais ce fut le décès de la jeune Heather O'Rourke, qui a joué le rôle de Carol Anne Freeling, qui scella la réputation sinistre du film.
 
Elle a été diagnostiquée avec la maladie de Crohn en 1987 et mourut l'année suivante d'une crise cardiaque. Les médecins avaient évoqué comme cause l’occlusion intestinale. Elle avait 12 ans.


Le média hoycinema.abc.es rapporte que, Gil Kenan, directeur de la nouvelle version du film, a déclaré, « Je ne vais pas nier que des événements étranges se sont produits pendant le tournage... Il y avait des moments les micros des radios, ou les caméras de drones, et GPS, dysfonctionnaient… »
 
Pour Sam Rockwell, qui tient la vedette dans ce remake, explique que, selon lui, le Poltergeist 1982 est un classique qui mérite un hommage tout particulier.
 
L’actrice Rosemarie DeWitt qui joue sa femme, Amy déclare : « Je dois admettre qu’avant de m’impliquer dans cette version du film Poltergeist, j’ai regardé la première version et je ne  savais pas si je voulais participer au remake, étant donné le risque », at-il dit.