Interview de William B. Davis : Il n'y a pas de fumée sans feu .. 

Smocking man
Personnage Ô combien emblématique dans la série The X Files, William B. Davis incarne durant 9 saisons l'homme à la cigarette.

Son personnage est immédiatement identifiable à l'écran : sourire sinistre, visage marqué et toujours entouré d'un nuage de fumée dû à ses "Morley".

Roi incontesté dans la manipulation, la dissimulation, le mensonge, l'homme à la cigarette possède toutes les réponses aux mystères du show.

Cependant, derrière ce personnage, se cache un acteur canadien talentueux. 

Il a commencé en 1949, dès son enfance, à jouer la comédie dans des pièces de théatre mais également au sein des radios canadiennes. 

Il étudia le théatre et la philosophie à l'université de Toronto. Puis, il décida de se tourner vers la réalisation. 

En 1960, Il part s'installer en Grande Bretagne ou il s'inscrit au London Academy of Dramatic Arts. Petit à petit, il se fait un nom comme metteur en scène et finit par travailler sous la direction de Sir Laurence Olivier. 

Puis, en 1965, il retournera à Montréal pour devenir directeur artistique de la National Theater School. C'est à partir de là qu'il commencera à apparaître dans divers films et séries télé.

En 1989, il ouvre une école d'acteur (William Davis Centre for Actors' Study) à Vancouver dont il est toujours le directeur.

Il joue alors dans des productions telles que Ça d’après Stephen King, MacGyver et la série Heart of a Child, de même que dans les films Allô maman, ici bébé et Dead Zone.

Mais c'est surtout son rôle de l'homme à la cigarette qui le fera connaitre.

Paragraphe 4

Interview réalisée par Sam Tweedle (source en fin de l'article)

Sam Tweedle: Sur The X-Files,votre personnage était un homme très mauvais. Êtes-vous un homme mauvais?

William B. Davis: Oh, je suis très mauvais. Ma femme peut en témoigner. (Rires)

Sam: En tant qu'acteur, comment avez-vous été en mesure de créer un tel personnage ?

William: Il était étrangement facile, ce qui est un peu inquiétant. La cigarette a aidé, le contexte a aidé, et puis on se sert de son imagination. Bien sûr, je ne pensais pas que j'étais entrain de devenir "le mal". Je pensais à ce que je faisais et ce que je devais faire, tout comme je l'imagine, Hitler pensait qu'il faisait ce qui devait être fait.

Sam: Très sombre.

William: Oui, en effet.

Sam: Lorsqu'X-Files a commencé, votre personnage était appelé "Cancer Man" mais finalement ce nom a changé. Pour quelles raisons ? Une contreverse avec le mot "cancer" ?

William: Ca n'est pas tout à fait comme cela que les choses se sont passées. Mon personnage était toujours "L'homme à la cigarette" dans chaque script, mais "Cancer Man" était le nom que Mulder a donné au personnage, et il a vite été repris par les fans.



Sam: Étiez-vous satisfait de la fin de votre personnage dans la série ?

William B. Davis: Eh bien, je ne voulais pas mourir. Bien sur, j'étais déjà mort 2 fois dans la série mais je revenais ! Mais cette fois, je ne vois pas de solutions de secours avec les roquettes ! 

Sam: Je sais que vous avez une carrière bien plus longue que votre rôle dans The X Files. Quel est le projet sur lequel vous avez le plus apprécié de travailler ?

William: Oh mon Dieu. C'est une bonne question ! La réponse n'est pas simple. J"ai passé beaucoup de temps au théâtre. J'ai commencé à être acteur quand j'étais enfant.

Sam: Comment cela a t il commencé ?

William: Mes cousins dirigeaient une compagnie de théâtre et ils jouaient dans notre sous-sol. Mon livre raconte toute l'histoire. (lien du livre : William B. Davis, en anglais )

Sam: Quels sont vos projets actuels ?

William: Je viens de terminer une série pour enfants appelé The Haunting Hour. Je reste fort occupé.

Source de l'interview : Interview