Interview exclusive de Chris Carter au MIPCOM et des révélations chocs

Le créateur de "X-Files", Chris Carter, est apparu aujourd’hui au MIPCOM, après la diffusion d’un premier épisode de la saison 10.
 
Chris Carter affirme que le moment est parfait pour faire revenir Mulder et Scully à la télévision, au milieu d’un climat de paranoïa, d’espionnage et de piratages en tout genre.



Quelques révélations :


Avait-il toujours à l'esprit qu'un jour, la série reviendrait ?
 
Chris Carter : "Je ne pensais pas que je serais assis ici à Cannes pour annoncer la diffusion de plusieurs épisodes de la série. Ceci est surréaliste. Il s’agit vraiment d’un rêve devenu réalité pour moi. Là je saute sur l’occasion qui s’offre à moi.
 
Chaque jour, je regarde le journal et vois un éventuel épisode de X-Files. C’est le moment idéal pour revenir du fait des bouleversements et l’état de la géopolitique mondiale actuelle.
 
Carter a dit qu'il se décrit toujours comme étant un mélange équitable entre Mulder et Scully, et qu’il s’agit d’une longue histoire relative à la foi ; ma foi en la science. Croyez-le ou pas, je suis un sceptique. Je n'ai jamais été visité par des aliens. S’il n'y avait pas la science, ce serait juste une émission de plus sur le paranormal.
 
Si la série est populaire et a réussi durant de nombreuses années,  c’est vraiment grâce à David et Gillian. Sans eux, je ne serai guère inspiré.
 
Ils poursuivent tous les deux une quête personnelle.
 
Scully est encore une scientifique et garde la raison et la logique.
 
Alors que Mulder recherche toujours la vérité, et les réponses se trouvent au-delà du domaine de ce qui est accepté par la science."

 
Carter explique qu’il ne s’agit pas d’une saison pleine de X-Files, compte tenu des six épisodes.
 
"Il s’agit d’une saison 10 très brève, même si il nous a fallu beaucoup de temps pour réaliser ce spectacle."
 
Il a également exprimé sa confiance concernant la longévité du partenariat entre Mulder et Scully.


Comment X-Files s’est adapté à l'évolution de la technologie depuis la dernière série ?
 
"Mulder et Scully utilisaient des téléphones portables géants. Ils ont maintenant accès à Internet depuis n’importe qu’elle endroit. Nous essayons d'être fidèles aux évolutions de la technologie numérique et au fait des techniques d'espionnage. Il est clair que nous sommes actuellement tous espionnés aux États-Unis.
 
Je pense que le spectacle est fidèle à son temps et filmé avec une technologie moderne. Nos histoires sont contemporaines et se déroulent actuellement."

 
Carter a déclaré qu'il était optimiste pour envisager d’autres épisodes, mais a averti qu'ils ne suivraient pas la même cadence que celle connue par le passé.
 
"Concernant l'avenir de X-Files, si nous voulons revenir, je pense que nous le ferons via des mini-saisons."




Il fit une déclaration tout de même assez choc : " La télévision moderne demande à ce que l’on tue un personnage principal très rapidement et je peux vous dire que ... eh bien, je ne vais pas vous dire ! "
 
Il a évoqué notamment les conditions de retour des acteurs. " Les acteurs étaient très heureux de revenir… J’adore travailler avec mes amis, et notre première réunion générale était très émotive ".
 
"Nous commençons avec un épisode relatif à  la mythologie."
 
Le nouveau personnage avec beaucoup de potentiel est Tad O'Malley, un théoricien du complot, diffusé sur Internet et YouTube.
 
Chris Carter : "À l'heure actuelle, il y a 500 sites relatifs au complot, et des gens comme Tad O'Malley ont obtenu l'attention du public. Et je suis intéressé par ces gens."