Des milliers de militaires américains envahissent plusieurs Etats US


Publié le 28/07/2015


Depuis plusieurs semaines, un inquiétant dispositif militaire a été mis en place aux Etats-Unis, au point d’inquiéter une large part de la population. Certains ont enterrés leurs armes, effectués des réserves de munitions, pour ne pas se les faire confisqués ou encore craint que la loi martiale allait être décrétés. Des américains ont même organisé des milices pour surveiller les mouvements de troupes.

En fait, des milliers de soldats conduisent un exercice dans six Etats américains. Il n'en a pas fallu plus pour éveiller les soupçons d'une partie de la population.

Baptisé "Jade Helm 15" et conduit par 1 200 soldats des forces spéciales, l’exercice militaire qui dure depuis plusieurs semaines couvre sept états.

© ILLUSTRATION AFP JUNG YEON-JE

Le gouverneur du Texas, le républicain Greg Abbott  a ordonné à la Garde nationale de son Etat de surveiller les forces fédérales, pour garantir que les droits constitutionnels et de propriété privée des Texans "ne soient pas violés.
 
"Nous n'avons reçu aucun appel", affirme Steve Adcock, le chef de la police de Bastrop, au Texas, une bourgade de 7 000 habitants. Celui-ci a constaté que les adeptes de la théorie du complot venaient plutôt de l'extérieur : de nombreux habitants de la ville sont plutôt favorables aux militaires.
 
Environ 60% des Américains voient l'Etat (au sens de pouvoir central) comme "une menace pour les libertés individuelles", selon un sondage réalisé en mai 2015. Alors l'armée tente de rassurer les habitants depuis des mois, précisant que les exercices à venir ne les dérangeraient pas dans leur vie de tous les jours, si ce n'est en raison d'une "légère augmentation du trafic routier et de l'usage limité d'avions militaires".

SourceSud Ouest